L’EXPO de BDFIL2018-10-01T13:13:49+00:00

L’EXPO de BDFIL

Du 31 août 2018 au 29 septembre 2018

LES INVITÉS

JOCHEN GERNER

Diplômé de l’École nationale supérieure d’art de Nancy, JOCHEN GERNER reçoit en 1990 l’Alph’Art scolaire au festival d’Angoulême alors qu’il est encore étudiant, il se fait ainsi remarquer par les futurs éditeurs de L’Association. En 1993, Jochen Gerner rejoint le collectif d’auteurs expérimental OuBaPo (Ouvroir de bande dessinée potentielle). Ce comité crée des bandes dessinées sous contrainte artistique volontaire à la manière de l’Ouvroir de littérature potentielle (OuLiPo) créé par Raymond Queneau.

C’est surtout grâce à ses qualités d’illustrateur qu’il doit ses premiers succès publics, notamment pour ses publications dans la presse. Le grand public identifiera rapidement l’auteur aux strips publiés dans Les Inrockuptibles, les plus grands hebdomadaires français (Libération, Le Monde) lui commanderont également des illustrations, tout comme à l’international (The New York Times) qui lui permettra un séjour d’un an à New York.

Le trait minimaliste de Gerner a également vite attiré les éditeurs jeunesse. Il deviendra l’un des principaux illustrateurs des Éditions du Rouergue, suite à sa rencontre avec le directeur artistique et auteur, Olivier Douzou, alors reconnu pour apporter un renouveau dans l’illustration jeunesse.

Ses expérimentations graphiques lui valent d’être repéré par la galerie Anne Barrault de Paris, elle lui permettra (dès 2003) de vendre ses œuvres via la Foire internationale d’art contemporain (FIAC), aboutissement d’une reconnaissance du milieu de l’art contemporain. Jochen Gerner participe dès lors à de nombreuses expositions collectives et se voit offrir de véritables expositions personnelles.

L’auteur aime expérimenter, mettre en œuvre une critique du langage et de l’image tout en détournant les codes visuels. Il dessine sur des pages de journaux, des listes de noms, du papier peint, des pages de catalogues, des manuels scolaires, d’anciennes bandes dessinées, ou plus simplement dans des cases.

Deux fois lauréat (en 2008 et 2009) du Concours des plus beaux livres français pour ses ouvrages Contre la bande dessinée et Grande Vitesse (L’Association). En 2016, il remporte le Prix Drawing Now 2016 au Salon du dessin contemporain à Paris.

C’est avec un immense plaisir que La Sonnette vous présente une série d’originaux extraits d’un dialogue de dessins réalisés avec Guillaume Chauchat lors d’une exposition à Central Vapeur (Strasbourg) en 2017. Ainsi que des sérigraphies et des lithographies signées et numérotées.

F&F présente (S) A B O R D A G E S

Dans un jeu de correspondances à l’aveugle, l’auteur FRED VALET et l’illustratrice FIONA MICHELET embrassent une série de sentiments orphelins, de rendez-vous manqués et de coups de foudre étouffés. Le verbe est à vif, postillonné au coin d’une rue ou au bout d’une table de bistro. Le trait, d’une élégante sobriété, se veut une sorte de réponse subtile et onirique à ce désir qui enfle dans une poitrine au hasard d’une rencontre. De courtes fictions asymétriques, comme autant de petites annonces à l’issue incertaine, publiées le souffle coupé.

Fred Valet

Journaliste, auteur et chroniqueur, Fred Valet a pris la mauvaise habitude d’écrire dans des journaux, dans des bouquins, dans des micros, dans des carnets, dans des bars et dans l’urgence. Un tic qui nourrit son frigo et son ego, certes, mais qui lui permet surtout de mieux cerner l’insoutenable imprécision des émotions humaines. Il vit à Lausanne et travaille où il y a du café et du wifi.

Fiona Michelet

Photographie, construction en papier, vidéo d’animation, dessin, quel que soit l’outil, Fiona Michelet a toujours été en quête d’un équilibre esthétique. Un équilibre discret mais solide, où il s’agit de figer l’instant. Elle s’est notamment chargée de l’identité visuelle de groupes de musique (K.O.L.O,…), mais aussi de fondations et d’associations. Avec le projet «(S)ABORDAGES», elle gribouille à nouveau. A la main. Sans artifice. Et sans filet. Il était temps. Architecte designer diplômée de l’ESAA (HEAD), Fiona Michelet vit et travaille à Genève.