2019 L’EXPO INK III2019-09-24T19:04:13+00:00

L’EXPO INK III

Du 4 octobre 2019 au 16 novembre 2019 – VERNISSAGE le jeudi 3 octobre à 18h00

LES INVITÉS

Après avoir obtenu son diplôme en graphisme à l’ERACOM de Lausanne, Randy Savoldelli travaille pour la presse. En 2014, il fait ses premiers pas dans le monde du tatouage en tant qu’apprenti au « HappyPets Studio » de Lausanne.
Son univers esthétique puise ses sources dans la pop culture et la culture internet. Il pose un regard enfantin, humoristique, décalé, mais également cynique et noir sur la société et ses thématiques actuelles, comme l’écologie, le capitalisme, ou encore la consommation de drogue…

COCOBILLY TATTOO

Leha van Kommer et Joël Freymond, tous deux illustrateurs et enseignants dans une école d’art, ont créé ensemble leur studio « Cocobilly tattoo ».

Avec un Bachelor d’illustratrice en poche, Leha se lance d’abord dans l’édition jeunesse, elle y édite 2 livres et réalise de nombreux mandats. Plus tard, elle prend un nouveau virage et s’épanouit dans le milieu du tatouage sans pour autant délaissé l’illustration et ses multiples créations.

Joël, également animateur en dessin animé depuis plus d’une dizaine d’années, a rapidement trouvé son créneau dans le tatouage qu’il pratique maintenant depuis cinq ans. Son style s’inspire notamment du dessin scientifique et de la gravure, deux de ses passions.

BRENYARD

Le noir et le blanc sont les couleurs de prédilection d’Elodie Brenyard. Dans un style sombre et précis, ses dessins à l’encre de chine sont une invitation à la contemplation de souvenirs et de rêves. Artiste multidisciplinaire, de l’illustration à la sculpture en passant par le tatouage, elle nourri son univers en s’inspirant de la beauté éphémère et tragique de la romance, la pensée révolutionnaire et la nature sauvage de la femme.

Lausannois d’origine, Jean Mou a passé 4 ans à Vancouver, où il a commencé à tatouer. De retour en Suisse, il a maintenant un atelier à Lausanne, il peut donc élargir son domaine de production.
Jean n’a jamais eu l’ambition ni le but de devenir tatoueur, ce sont les gens qui l’ont dirigé dans cette voie en lui demandant de partager ses dessins sur leur peau.Il tatoue   uniquement à partir de ses carnets et bien que ses dessins soient très personnels, son processus est basé sur une collaboration ouverte entre le tatoué et lui-même.
« Globalement, je n’essaie de faire que ce que je ne sais pas faire. »

LO de Sá

Luciana Ortega de Sá, est née au Bérsil. Après une formation en audiovisuel à São Paulo, des travaux dans la publicité, les vidéocilps et la télévision, elle part s’ouvrir de nouvelles perspectives à Londres où elle étudie les Arts & design et participe à des expositions collectives.
Finalement, Luciana a décidé de poser ses valises à Lausanne pour suivre une nouvelle formation en histoire de l’art à l’université et excercer sa créativité.
Experte en mini découpages, très délicats sous cloche, elle réalise pour cette expo des mini tatouages sur des récupération d’animaux en plastique.

LES SESSIONS TATTOO

La totalité des flashs proposés sera dévoilée durant le vernissage le jeudi 3 octobre – possibilité de réservation à ce moment là

!!! Seulement 2, peut-être 3 flashs par tatoueur uniquement !!! Premier arrivé – premier servi !!!

Randy Savoldelli  (DirtyRandy Tattoo)

SAMEDI 12 OCTOBRE 2019 de 12h00 – 18h00

Jean Mou (TenderBoy)

SAMEDI 9 NOVEMBRE 2019 de 12h00 – 18h00